Etape 9

Le Tourmalet!

Et voilà, je repars dans les ascensions interminables .... Les cols mythiques et la douleur! Eh oui, je suis au pied du col d'Aspin mais ce n'est pas celui là qui m'inquiète ... c'est l'Autre!

Allez, c'est parti! J'attaque à 8 h. Mon premier objectif est de passer Aspin avant midi et j'y arrive! Super! Je suis à 1489 mètres d'altitude, l'ascension faisait 12 km. Les trois derniers kilomètres sont durs mais c'est une montée régulière. Cela fait une semaine que le défi a commencé et la fatigue commence à se faire sentir. Je tente tout de même de me rapprocher du Tourmalet. Je verrai bien si je me sens capable de le faire aujourd'hui! Je redescends donc vers la vallée, à Saint Marie de Campan (845 m.). Vers 12h30, je prends ma pause déjeuner au pied du col. Et je monte le Tourmalet, col mythique du Tour de France, je m'accroche. L'ascension fait 17 km , cela devient compliqué à partir du village de Gripp mais depuis ce matin ... je suis d'une certaine façon accompagné .... des cyclotouristes m'encouragent .... Cela fait du bien, c'est un soutien important ... sans parler des Anglais pour qui je suis devenu: OMG .... traduction: "Oh My God!". Une grande pensée pour Mano Galvès.

La difficulté monte d'un cran à La Mongie. C'est dur mais  il faut que j'y arrive .... cela fait du bien de repousser ses limites! Merci à ceux qui ont été présents sur cette étape pour me soutenir: des inconnus, fous de vélo, aimant ce col .... aimant le Tourmalet! Il fait beau! Je prends des photos et je redescends vers Bagnères. Je continue pour Luz-Saint-Sauveur et là, je m'arrête au camping. Ouf, je crois que je vais bien dormir!

Les stats du jour: étape de 62 km,

cumul ascension: 2028 m

cumul descente: 2016 m

vitesse max: 59 km/h.

P 20160921 112237

Le Col d'Aspin

P 20160921 113054

P 20160921 113640

Hommage à Eugène CHRISTOPHE

Hommage à Eugène CHRISTOPHE en montant le col du Tourmalet

Pour la petite histoire :

Trois ans après la découverte des Pyrénées, et la colère d'Octave Lapize, le Tourmalet devient le terrain d'un exploit légendaire.

Lejeune Eugène Christophe a entamé la descente du col lorsqu'il casse sa fourche.

Pas moyen de la réparer sur place ni de récupérer un autre vélo. À l'époque, les assistances n'existent pas.  

Mais son vélo brisé à la main, Eugène Christophe n'abdique pas. Il décide de marcher 15 kilomètres pour aller chez un forgeron de
Sainte-Marie-de-Campan. Et c'est le coureur lui-même qui répare son engin, le règlement interdisant alors toute aide.

Il perdra le Tour ce jour-là mais entrera dans l'histoire.

P 20160921 165815

Col du Tourmalet

Col du Tourmalet

 

 

Commentaires (2)

1. renlab (site web) 29/09/2016

Bonjour,
J'espère que vous avez reçu mes photos tout au long de cette aventure. Je viens de rajouter sur le site, des vidéos des transhumances, des descentes et j'ai illustré tous les articles.

2. ce1 tabarly 22/09/2016

bonjour;
c'est la classe de MMe Béziat.
On vous suit tous les jours !
Mais on voudrait bien des photos ! Est ce que c'est possible ?
Bon courage !

Ajouter un commentaire